Le développement durable en Californie: un modèle pour le reste du territoire américain

Dans le domaine de l’environnement, la Californie apparaît souvent – et à juste raison – comme une exception au sein d’un pays ou le global warming n’attire pas encore l’attention que le danger justifierait pourtant. En se faisant le chantre du développement durable, notion encore bien étrangère à une majorité d’Américains, la Californie ne cherche pas seulement à améliorer son image à l’international; en réalité, l’ensemble des décisions répond bien à des motivations purement économiques et politiques.

L’exemple de la loi AB-32

Face à une prise de conscience unique aux États-unis, la Californie est le premier État à se doter d’objectifs de réduction des GES inscrits dans la loi. En 2006, la loi AB-32 est ratifiée suite à un accord entre les Démocrates Pavley (Assembly Man), Nuñez (Speaker of the Assembly) et Perata (Senate President) et le Républicain Schwarzenegger (Governor). Cette loi fournit le cadre législatif qui permettra la mise en oeuvre de l’EAP II :

o Le niveau des émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) en Californie en 2020 ne devra pas accéder celui de 1990.
o Attribution à l’Air Resources Board (ARB) – Agence de protection de l’environnement en Californie – de la responsabilité du suivi des émissions de GES.
o Mise en place une régulation des émissions de GES (possibilité de créer un marché carbone)
o Mise en oeuvre opérationnelle de cette réglementation en 2012.
o Publication d’actions immédiates pour réduire les émissions de GES (« Discrete Early Actions »).

Ainsi, le 12eme plus gros émetteur de C02 au monde anticipe en réalité le débat autour des futures lois fédérales et se prépare à :
o démontrer la possible conciliation entre environnement et économie
o jouer le rôle de leader d’opinion sur ces sujets en s’érigeant en précurseur des autres états US sur le sujet
o concentrer la future économie des Green Tech sur son territoire

Les ressorts de la loi AB-32 répondent donc bien à une vision logique et éclairée du plus riche état américain. C’est l’une des conclusions tirées du voyage d’étude « Lutte contre le réchauffement climatique: la stratégie californienne!« , voyage organisé par la French-American Foundation – France et qui a eu lieu en décembre dernier.

Vous pouvez retrouver l’analyse du voyage d’étude « Energie en Californie » sur le lien suivant: http://www.french-american.org/programmes/energie-environnement/2007-voyage-etude-energie.html

Publicités

1 Response to “Le développement durable en Californie: un modèle pour le reste du territoire américain”



  1. 1 Climate Change Policy « French-American Foundation - France Rétrolien sur 17 mars, 2009 à 15:41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :