Posts Tagged 'Obama'

Climate Change Policy

ccp

Depuis trois mois, les positions de la France et des Etats-Unis ont beaucoup évolué en matière d’environnement. La France était fière du grenelle de l’environnement qu’elle peine à faire entrer dans les faits même si de plus en plus d’entreprises se référent à des initiatives qui manquent souvent d’envergure.

L’arrivée de la nouvelle administration Obama a profondément changé la position des Etats-Unis. Certes de nombreuses initiatives avaient déjà été prises au niveau des états (Pennsylvanie, New Jersey et surtout Californie) mais depuis deux mois, l’échelon fédéral est devenu moteur en matière d’environnement et d’énergie dont le Président fait un élément majeur de la reprise et de la création d’emploi.

C’est pourquoi, à mi chemin entre les réunions de Poznań et de Copenhague qui doit apporter une suite à Kyoto, il est particulièrement utile de faire le point sur la politique climatique en comparant les points de vue d’universitaires et d’entrepreneurs californiens et américains, européens et français. C’est ce que propose la French American Foundation France avec l’Université de Stanford et de nombreux partenaires dont Total, la Caisse des dépôts, Areva, Accor. Une trentaine d’intervenants confronteront leurs points de vue sur les différents aspects concernés depuis le prix du carbone jusqu’aux politiques d’investissement à conduire au niveau local et international.Ces échanges sont essentiels car cette nouvelle politique est non seulement pluridisciplinaire, internationale mais c’est aussi un échange nouveau entre les partenaires publics et privés.

Un nouveau Monde ?

Un nouveau Monde ?

Les prochaines semaines devraient voir apparaître, à travers les crises et les perturbations multiples les éléments d’un nouveau monde qui mettra sans doute des années à s’installer.
Le premier élément, de changement déterminant est l’élection américaine. Certes l’élection de Barack Obama n’est pas assurée actuellement  malgré les sondages qui lui prévoient 360 grands électeurs (soit 90 voix au dessus de la majorité nécessaire).  En effet l’écart dans plusieurs « swing states » étant inférieur à 4 points, des surprises de dernière minute sont possibles. Même si Obama devait échouer pour quelques milliers de voix, son aventure aurait déjà profondément fait évoluer l’image des Etats-Unis dans le monde (imagine-t-on en France, un candidat d’origine arabe ou africaine au second tour de la présidentielle) et créé une dynamique considérable dans les jeunes générations (qui sera difficilement oubliée). L’hypothèse la plus vraisemblable est l’élection de Barack Obama  qui pourrait créer une situation très nouvelle aux Etats-Unis. Un Président de la diversité géographique et culturelle (Kansas, Hawaï, Indonésie, Kenya, Harvard et Chicago) sera particulièrement préparé à travailler avec un monde multipolaire. Les qualités de calme, de pédagogie et d’organisation montrées par Barack Obama pendant sa campagne seront particulièrement appropriée à la gestion de la crise majeure qui se développe actuellement. Enfin, son arrivée ouvrira le chemin à une nouvelle génération profondément diversifiée (bien que le noyau issu de Chicago sera sans doute important) dans un contexte où les deux branches de l’exécutif pourront coopérer (ce qui ne serait pas le cas si McCain était élu puisqu’il n’aurait pas la majorité au Congrès et qu’il devrait composer avec un parti probablement fortement divisé).

Le second élément est la reconstruction du fonctionnement de l’économie mondiale qui devrait commencer le 15 novembre..  L’obtention d’un consensus sur un accord clair sera sans doute très lent et complexe. Plusieurs éléments sont pourtant déjà acquis : l’ouverture à des pays émergents, la remise en cause de certains financements dérivés, la recherche d’une nouvelle gouvernance, la contestation des paradis fiscaux, la prise de conscience d’une mondialisation inévitable (la déconnection entre les univers des pays développés et des pays émergents n’a pas été vérifiée), la référence à l’économie « réelle »…. Tous ces aspects ne seront pas traités en même temps mais la présence de ces questions (et de beaucoup d’autres dans les débats actuels augure de changements majeurs qui préfigurent un « nouveau monde ».